Logo Esup
Warning

Nos offres d'Alternance

Suitcase

Vous souhaitez candidater !

Candidater

Contactez-nous !

Contact

Le BTS Management des Unités Commerciales (MUC) devient le BTS Management Commercial Opérationnel (MCO)

Publié le 11 janvier 2019

Diplôme d’Etat – Arrêté du 15 octobre 2018, publié au J.O du 7 novembre 2018. Voir l’arrêté.

 

Après le BTS AG et le BTS NRC en septembre, respectivement devenus BTS GPME et BTS NDRC, le BTS Management des Unités Commerciales (MUC) fera partie des BTS rénovés pour la rentrée prochaine, avec le BTS Commerce International et le BTS Tourisme.
Depuis la parution au Journal Officiel du 7 novembre 2018 de l’arrêté du 15 octobre 2018, portant définition et fixant ses conditions de délivrance, nous en savons désormais un peu plus sur ce nouveau brevet de technicien supérieur, qui deviendra ainsi le BTS Management Commercial Opérationnel (MCO) et sera dispensé sur nos Campus ESUP à Paris, Laval, Rennes et Vannes dès septembre 2019.

Un changement de nom, mais pas que !

En modifiant le nom, mais surtout en rénovant les objectifs et le programme de cette formation, l’ambition de cette réforme de l’Education Nationale est de s’adapter aux évolutions du secteur commerce et aux exigences imposées par la multiplication des canaux et l’émergence de nouveaux modes de consommation.

 

Si le futur titulaire du BTS Management Commercial Opérationnel ou BTS MCO aura pour perspective de prendre en charge la responsabilité opérationnelle d’une unité commerciale, dont il assurera la gestion opérationnelle, l’animation et la dynamisation de l’offre ainsi que le management de l’équipe commerciale. Il aura surtout la charge de la relation client dans sa globalité, quel qu’en soit le canal. Et c’est bien cette dimension d’omnicanalité, du fait de son développement dans le commerce ces dernières années, qui a provoqué la nécessité d’apporter des changements de fond au BTS MUC.

L’intégration du Digital dans la Relation Client

La polyvalence nécessaire du titulaire du BTS MCO s’inscrira dans un contexte d’activités commerciales largement digitalisées, visant à mettre en œuvre une politique commerciale repensée. Il devra tenir compte de nouveaux enjeux commerciaux, dans sa relation client et être capable de maîtriser toutes les techniques ou concepts marketing à sa disposition :

 

  • le phygital : point de vente physique intégrant les méthodes et données du mondedigital comme le recours aux tablettes et écran en magasin, ou achat en magasin et livraison au domicile,
  • le web-to-store : recherche d’informations sur Internet avant finalisation de l’achat enpoint de vente, par raison d’impatience du client par exemple,
  • le click-to-collect : réservation ou commande de produits en ligne avant retrait enboutique,
  • le geofencing : reconnaissance du client géolocalisé,
  • le drive-to-store : faire déplacer l’individu ciblé en point de vente…

 

Les futurs diplômés du BTS Management Commercial Opérationnel devront nécessairement intégrer cette omnicanalité, nous le disions, dans leurs actions et opter pour une vision élargie et digitale de leur relation client, allant de la vente au service après-vente et passant par la fidélisation. Ils devront créer un lien intelligent avec leurs clients (adaptation de l’offre aux contextes locaux spécifiques, organisation d’événements, animation de communautés clients sur les réseaux sociaux, suivi de leur e-réputation…)

 

 

… le shopping devient en effet une expérience radicalement différente de celle que l’on vivait il y a encore quelques années.

 

 

 

Dans leur gestion commerciale, les BTS MCO devront faire également face au “Big Data”. Avec la collecte, l’analyse et la valorisation des données de consommateurs, le shopping devient en effet une expérience radicalement différente de celle que l’on vivait il y a encore quelques années.

 

L’amélioration de la connaissance de leurs clients et de leurs préférences sera donc décisive pour les enseignes du commerce ! Mais il ne faudra pas pour autant négliger le respect de la législation, les règles d’éthique et de déontologie. Car il faudra aussi apprendre à dompter la RGPD (pour Règlement Général de la Protection des Données), en place depuis mai et dont l’application stricte dans ces entreprises est déjà surveillée de très
près par la CNIL.

Quels métiers avec un BTS MCO ?!

Tout comme le BTS MUC qui était connu pour être un vrai tremplin pour l’emploi, le BTS Management Commercial Opérationnel permettra d’envisager différents postes avec des responsabilités dans de nombreuses structures commerciales. Il offrira ainsi une belle employabilité aux étudiants qui le choisissent dès la prochaine rentrée, dans un secteur dynamique, en croissance et qui reste depuis des années sur le podium des plus gros pourvoyeurs d’emploi en France : Voir

Alors dans quelles entreprises pourrez-vous faire votre BTS MCO ?

 

Voici la liste non-exhaustive :

 

  • les entreprises de distribution des secteurs alimentaires ou spécialisés,
  • les unités commerciales d’entreprises de production,
  • les entreprises de commerce électronique,
  • les entreprises de prestation de services,
  • les associations à but lucratif dont l’objet repose sur la distribution de produits et/ou de services.

 

Et quels seront les métiers visés par le BTS MCO ?
Dès l’obtention du BTS Management Commercial Opérationnel, vous pourrez envisager les postes suivants : conseiller de vente et de services, vendeur/conseil, vendeur/conseiller e-commerce, chargé de clientèle, chargé du service client, marchandiseur, manageur adjoint, second de rayon, manageur d’une unité commerciale de proximité… Avec de l’expérience, vous pourrez évoluer vers les métiers de : chef des ventes, chef de rayon, responsable e-commerce, responsable de drive, responsable adjoint, manageur de caisses, manageur de rayon(s), manageur de la relation client, responsable de secteur, de département, manageur d’une unité commerciale…

Le futur programme de formation du BTS MCO

Au niveau des matières générales, par rapport au BTS MUC, seule la partie Economie, Droit et Management sera repensée dans le programme du BTS Management Commercial Opérationnel. L’enseignement de culture économique juridique et managériale (CEJM) viendra remplacer ces trois matières générales dispensées auparavant.

 

La CEJM, désormais enseignée par un seul formateur, aura pour but d’appréhender ces 3 matières de manière transversale. Le contenu sera résolument tourné vers la pratique de l’entreprise, ses défis et son environnement global. Cette rénovation permettra d’ancrer l’apprentissage dans le concret, rendant plus réaliste la compréhension des différents enjeux auxquelles font face les unités de production. Un examen écrit validera cette compétence.

 

D’une durée de 4h00, il proposera à l’étudiant une situation concrète d’entreprise, comprenant à la fois des difficultés d’ordre juridique, économique et managérial. Le gros de cette rénovation portera sur les enseignements professionnels du BTS MCO et les épreuves écrites ou orales liées. Sur le principe de ce que nous vous expliquions en introduction de cet article, il n’y aura pas de révolution en Management ou en Gestion si ce n’est sur la forme de l’évaluation finale. En revanche, le contexte omnicanal et digitalisé, imposant aux futurs diplômés du BTS Management Commercial Opérationnel un recours permanent aux outils numériques, influera ainsi fortement sur les deux premiers blocs de compétences du BTS MCO qui sont pour le premier Développement de la relation client et vente conseil et pour le second Animation et dynamisation de l’offre commerciale. Dans le détail, voici le programme de ces deux blocs d’enseignements techniques et professionnels, prévu par le futur référentiel :

Bloc n°1 – Développement de la relation client et vente conseil

 

  • Le cadre légal et réglementaire de la relation client et de la vente conseil,
  • La relation commerciale
  • L’information commerciale
  • Le système d’information commercial
  • Les études commerciales
  • La zone de chalandise
  • La connaissance du client
  • Les facteurs d’influence de l’achat
  • La vente et le conseil client dans un contexte omnicanal
  • Le marketing après-vente et la fidélisation
  • Le capital client

 

Bloc n°2 – Animation et dynamisation de l’offre commerciale

 

  • Le cadre économique, légal et réglementaire de l’animation et la dynamisation de l’offre
  • Le marché
  • Les unités commerciales et l’omnicanalité
  • L’offre de produits et services
  • Les relations producteurs/distributeurs
  • Le marchandisage
  • L’animation commerciale et les actions promotionnelles
  • La communication de l’unité commerciale

Des épreuves revues et corrigées

 

En ce qui concerne les épreuves professionnelles du futur BTS MCO, l’épreuve E4 Management et gestion des unités commerciales du BTS MUC (une étude de cas de 5h auparavant) se retrouvera scindée en 2 parties distinctes :

 

  • l’épreuve E5 – Gestion opérationnelle, qui ne subit pas de changements majeurs dans les notions et techniques abordées. Elle sera évaluée sur un écrit de 3h.
  • et l’épreuve E6 – Management de l’équipe commerciale qui ne subit pas non plus de changement dans le programme. Elle sera évaluée sur un écrit de 2h30.

 

L’ancienne épreuve E5 – Analyse et conduite de la relation commerciale (Epreuve orale de 45 min du BTS MUC) ne subira pas non plus de gros changement dans le fond mais elle sera également scindée en 2 parties distinctes :

 

  • l’épreuve E41 – Développement de la relation client et vente conseil qui sera évaluée lors d’une épreuve orale de 30 min
  • et l’épreuve E42 – Animation et dynamisation de l’offre commerciale qui sera également évaluée lors d’une épreuve orale de 30 min.

 

Pour préparer ces 2 épreuves, les étudiants devront produire 2 dossiers numériques, ce qui constitue LA nouveauté, constitués de fiches de situations professionnelles vécues lors des stages ou alternances sur les mêmes bases que l’épreuve actuelle d’ACRC.
Enfin, l’ancienne épreuve E6 – Projet de développement de l’unité commerciale (ou PDUC) du BTS MUC disparait dans la rénovation de ce nouveau BTS. On note ainsi une volonté de l’Eduction Nationale de recentrer les épreuves orales sur le côté opérationnel magasin.

Pour aller plus loin ?

Le futur BTS Management Commercial Opérationnel (MCO) remplacera bien évidemment le BTS MUC sur tous vos campus ESUP, à Paris, Laval, Rennes et Vannes, dès la rentrée 2019 prochaine.
Pour plus d’informations sur ce nouveau BTS et nos modalités d’admissions, n’hésitez pas à nous contacter ici !
Ou à venir nous rencontrer lors de nos prochaines portes-ouvertes (dates, horaires et précisions par campus dans notre fil d’actualité).

Articles liés

Toutes nos actus

16/11/2018

Journées Portes Ouvertes de nos campus ESUP

Nos entreprises partenaires

Un grand merci à toutes les entreprises clientes et partenaires de l’ESUP, qui accueillent les alternants ou étudiants stagiaires de nos campus chaque année ! Ils sont aujourd’hui plus de 350 à nous accorder leur confiance. Leur satisfaction est au coeur de nos actions. Parmi eux, voici quelques exemples de l’étendue du réseau d’entreprises de ESUP l’Ecolemploi :

Coordonnées

Paris

Laval

Rennes

Vannes

ESUP Paris

45, rue Linois

75015 Paris

01 42 93 90 90

ESUP Laval

8 Allée de la Chartrie

53000 Laval

02 43 64 37 30

ESUP Rennes

ZAC de la Courrouze, 1C Rue Louis Braille

35136 Saint-Jacques-de-la-Lande

02 99 31 42 43

ESUP Vannes

18 Boulevard de la Résistance

56000 Vannes

02 97 46 31 00

ESUP l’Ecolemploi – Ecole Supérieure de Commerce et de Management à Paris, Laval, Rennes et Vannes – est un Groupe d’Établissements Privés d’Enseignement Supérieur sous statuts associatifs, régis par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.
Associée depuis 2008 au Groupe ACTUAL, l’un des principaux créateurs en France de Solutions pour l’Emploi et les Compétences, l’ESUP figure aujourd’hui parmi les acteurs majeurs de l’Enseignement post-bac dans le Grand-Ouest et à Paris.

Gage d’un enseignement et d’une formation de qualité, nos établissements ESUP sont tous inscrits dans une démarche d’amélioration continue et font l’objet d’audits annuels qualité, réalisés par un bureau de contrôle indépendant.
A ce titre, nos prestations et services sont certifiés qualité par BUREAU VERITAS – Certification Vériselect Formation et l’ensemble de nos campus ESUP sont référencés DATADOCK (ou datadockés), assurant ainsi la prise en charge de nos formations par les opérateurs de compétences.

ESUP - Ecole Supérieure de Commerce et de Management
Groupement d’Établissements d’Enseignement Supérieur Technique Privé - Associations loi 1901 à but non lucratif - Copyright Ⓒ - 2019 - Site réalisé par LATELIER