Logo Esup
Warning

Nos offres d'Alternance

Suitcase

Vous souhaitez candidater !

Candidater

Contactez-nous !

Contact

Les bons conseils de l’ESUP pour bien débuter son alternance

Publié le 22 octobre 2019

Choisir un BTS, un Bachelor ou un Mastère en alternance, c’est mettre un pied dans la vie active. Avant d’intégrer votre entreprise, vous êtes passé(e) par toutes les étapes habituelles d’un recrutement qu’un salarié lambda traverse lui aussi sur le chemin de l’emploi : refaire votre CV, rédiger sa lettre de motivation, postuler aux annonces, faire bonne impression lors de l’entretien… Mais, une fois votre contrat signé et votre première heure d’embauche arrivée, encore vous faudra-il transformer votre période d’essai, pour espérer souffler un peu.

 

Les premiers jours et premières semaines en entreprise vont être cruciales au bon déroulement de votre formation et de votre expérience d’alternant. Voici les conseils de l’ESUP pour bien débuter votre alternance.

1. Soignez votre arrivée dans l’entreprise

Vous voilà désormais un salarié ! Ce statut vous donne de nouveaux droits mais également de nouvelles obligations. Les répercussions d’un manque de ponctualité répété ne sont pas les mêmes que lorsque vous étiez étudiant. Vous aurez maintenant l’obligation d’être ponctuel du premier au dernier jour de votre alternance. L’autre changement concerne votre rythme de sommeil, vous allez devoir faire une croix sur les sorties nocturnes répétées de la semaine. Se rendre en cours exténué n’était déjà pas une option, elle l’est encore moins quand il s’agit de se rendre au travail.

 

Ne prenez pas pour autant de bonnes résolutions uniquement lorsque vous êtes en entreprise. Car vous conservez aussi votre statut de salarié lorsque vous êtes à l’ESUP : Une absence à l’école revient donc ni plus ni moins à ne pas se présenter à votre travail !

2. Portez intérêt à votre nouvelle équipe de travail

Intégrer une équipe qui se connait depuis des années, lorsque l’on est un jeune alternant, souvent sans expérience, cela peut être angoissant. S’il s’avère que vos nouveaux collègues de travail ne partagent à priori aucun point commun avec vous, gardez en tête que vous allez les côtoyer pendant au minimum un an, voire deux pour les BTS et Mastère. S’isoler n’est donc pas une option, personnellement comme professionnellement. Il faudra donc être prêt(e) à s’adapter pour vous fondre dans ce collectif. Laissez-vous le temps de bien découvrir votre nouvelle équipe ! Vous n’aurez pas une deuxième occasion de faire une bonne première impression, il est donc capital de soigner votre entrée. Intéressez-vous à vos collègues, professionnellement et personnellement. Mais sans trop en faire !

 

3. Appuyez-vous sur votre tuteur ou maître d’apprentissage

Comme lors de vos précédentes expériences en stage, une personne au sein de votre nouvelle entreprise sera responsable du bon déroulement de votre alternance. Elle devra vous guider dans les tâches que vous devrez accomplir. Nous vous conseillons donc de ne pas hésiter à l’interroger dès votre arrivée sur tous les points flous, administratifs ou opérationnels, qui peuvent bloqués votre travail et votre épanouissement à venir. Réussir à tisser un lien de proximité et de confiance avec votre tuteur ou maître d’apprentissage ne peut que vous être bénéfique : Pour avoir son écoute, dans l’éventualité en cas de besoin mais aussi pour s’assurer de sa disponibilité au quotidien ou de son soutien.

 

4. Considérez-vous comme un salarié à part entière

En devenant un alternant ou un apprenti, vous endossez le même costume que les autres salariés de votre entreprise. Vous restez bien sûr en formation mais vous n’êtes pas là pour faire les photocopies ou le café. Bien évidemment, il ne sera pas question de remettre en question ou de négocier les missions qui vous seront données. Mais vous devrez quitter la posture du stagiaire de 3ème ou de lycée et adapter votre comportement. Si vous venez rapidement à bout de d’une tâche ou d’une activité, n’attendez pas qu’on vous donne du travail, soyez proactif et prenez des initiatives.

 

5. Ne privilégiez pas votre emploi à vos cours et inversement

Maintenant que vous vous êtes donné(e) du mal pour trouver votre entreprise en alternance, au-delà de vous adapter à votre nouveau statut, il vous faudra apprendre à garder le rythme. Quelque soit l’entreprise et le diplôme que vous préparez, ce rythme s’avérera parfois éreintant. Il faudra donc savoir trouver le juste équilibre entre vie privée, formation et entreprise, en apprenant à concilier ces trois facettes. La clé de votre réussite future résidera dans votre capacité à trouver le bon dosage, à rester concentré-motivé à la fois dans vos missions et en même temps dans votre apprentissage. Lorsque vous aurez à gérer des problèmes d’un côté ou de l’autre, ne vous relâchez pas, l’un ne va pas sans l’autre !

 

6. Posez vos questions dès le départ

En vous engageant, votre entreprise ne fait pas appel à un expert et elle le sait très bien. C’est pour cela qu’il ne faut pas vous mettre de pression inutile si vous rencontrez des difficultés. Celles-ci sont normales. L’entreprise est aussi là pour vous apprendre et faire évoluer en compétences. Soyez prêt(e) à poser des questions et à solliciter vos collègues expérimentés dès la moindre hésitation dans les premiers jours. N’ayez pas peur de les déranger, vous verrez que la plupart d’entre eux seront heureux de partager leur expertise. Et cela vous évitera des erreurs par la suite !

7. Faites appel à toutes les aides financières pour les alternants

Maintenant que vous disposez du statut de salarié alternant ou apprenti, vous êtes en droit de prétendre à un certain nombre d’aides financières. Ces aides peuvent varier selon la région dans laquelle vous exercez. Prime d’activité, aide au logement, au transport, au permis, pensez à vous renseigner !

 

8. Commencez à vous créer un réseau

L’alternance est un excellent moyen pour commencer à vous constituer un réseau professionnel. Et il n’est jamais trop tôt pour commencer ! Si vous êtes amené(e) à évoluer dans une entreprise de taille importante disposant de plusieurs pôles ou services, faites-vous connaître, même par les fournisseurs ou les prestataires. Au-delà de rattacher votre formation à la page officielle de l’ESUP et votre expérience d’alternant à celle de votre entreprise, n’hésitez pas non plus à ajouter l’ensemble de vos collègues, contacts, camarades de promotion ou formateurs à votre réseau LinkedIn.

9. Ne pas faire une fixette sur votre embauche

Dans l’éventualité où vous rejoignez une entreprise qui évolue dans un secteur d’activité proche de vos affinités personnelles il ne faut surtout pas que vous soyez obnubilé(e) par une possible embauche à la suite de votre contrat d’alternance. L’obtention de votre diplôme et l’acquisition de compétences doivent rester vos seules priorités. Dans la très grande majorité des cas, sans diplôme et expérience réussie, pas d’embauche.

 

L’alternance est une formidable opportunité, pour les étudiants qui sont prêts, de donner une orientation professionnelle à ses études, gagner en expérience tout en étant rémunéré. Mais c’est un rythme qu’il faut savoir gérer sur une longue durée, en acceptant ses contraintes. Pour ne pas craquer, pensez à vous ménager, assurez-vous un minimum d’heures de sommeil, de temps de décompression et aménagez-vous vos créneaux pour garder du temps pour vos amis et loisirs.

Articles liés

Toutes nos actus

18/06/2019

L’ESUP s’ouvre aux contrats d’apprentissage en alternance

01/12/2017

Pourquoi choisir un BTS MUC en alternance ?

28/08/2019

Quelle entreprise pour un BTS NDRC en alternance ?

Nos entreprises partenaires

Un grand merci à toutes les entreprises clientes et partenaires de l’ESUP, qui accueillent les alternants ou étudiants stagiaires de nos campus chaque année ! Elles sont aujourd’hui plus de 350 à nous accorder leur confiance. Leur satisfaction est au coeur de nos actions. Parmi elles, voici quelques exemples de l’étendue du réseau d’entreprises de ESUP l’Ecolemploi :

Coordonnées

Paris

Laval

Rennes

Vannes

ESUP Paris

45, rue Linois

75015 Paris

01 42 93 90 90

ESUP Laval

8 Allée de la Chartrie

53000 Laval

02 43 64 37 30

ESUP Rennes

ZAC de la Courrouze, 1C Rue Louis Braille

35136 Saint-Jacques-de-la-Lande

02 99 31 42 43

ESUP Vannes

18 Boulevard de la Résistance

56000 Vannes

02 97 46 31 00

ESUP l’Ecolemploi – Ecole Supérieure de Commerce et de Management à Paris, Laval, Rennes et Vannes – est un Groupe d’Établissements Privés d’Enseignement Supérieur sous statuts associatifs, régis par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.
Associée depuis 2008 à Actual Leader group, acteur de référence sur le marché de l’emploi en France, l’ESUP figure aujourd’hui parmi les acteurs majeurs de l’Enseignement post-bac dans le Grand-Ouest et à Paris.

Gage d’un enseignement et d’une formation de qualité, nos établissements ESUP sont tous inscrits dans une démarche d’amélioration continue et font l’objet d’audits annuels qualité, réalisés par un bureau de contrôle indépendant.
A ce titre, nos prestations et services sont certifiés qualité par BUREAU VERITAS – Certification Vériselect Formation et l’ensemble de nos campus ESUP sont référencés DATADOCK (ou datadockés), assurant ainsi la prise en charge de nos formations par les opérateurs de compétences.

ESUP - Ecole Supérieure de Commerce et de Management
Groupement d’Établissements d’Enseignement Supérieur Technique Privé - Associations loi 1901 à but non lucratif - Copyright Ⓒ - 2019 - Site réalisé par l'agence web LATELIER